Dans leur quotidien, chaque chef d’entreprise, prestataire ou particuliers peuvent être confrontés à monter un projet ou un service impliquant un tiers. C’est évident, on n’est mieux servis que par soi-même, cependant, la plupart du temps, les services de partenaires sont requis. Ainsi, il est impératif de définir les rôles de chacun dans l’exécution du travail. Pour ce faire, il faut rédiger un cahier des charges.

Etablir ce type de document requiert une technique spécifique. Vu que la plupart se trompe sur sa définition, nous allons essayer de vous donner les informations essentielles afin de rédiger efficacement votre cahier des charges.

 

 

Cahier des charges : définition et utilisation

 

Le cahier des charges (CDC) est un des éléments clés d’un projet réussi. Vous vous demandez surement comment ça peut être possible ? Eh bien, laissez-moi vous expliquer. Le CDC est par définition un document contractuel qui permet de formaliser un besoin afin qu’il soit compris par tous les acteurs impliqués dans sa réalisation. Il est à respecter indéfiniment vu qu’il définit les spécifications attendues du projet ou du service à réaliser.

Le cahier des charges est le moyen pour le maître d’ouvrage de faire connaître ses attentes au maître d’œuvre. Cette étape est nécessaire afin de voir ensemble les contraintes de chacun, et établir les pénalités en cas de non-respect des termes du contrat. Ce document permet d’établir un plan d’action clair, afin d’atteindre les objectifs escomptés et avoir une garantie sur la qualité des résultats.

 

 Les conseils de rédaction du cahier des charges

 

Le cahier des charges formalise le besoin et le rend compréhensible aux acteurs de sa réalisation tout en définissant tous ses aspects. C’est le moyen de communication entre les acteurs, et il sert de référence pour la réalisation du projet. En gros, le cahier des charges établit avec précision les engagements tant organisationnels que techniques de chaque acteur. Pour faire un cahier des charges, il est nécessaire de suivre certaines étapes.  

En premier lieu, il faut définir le cadre général et les charges du cahier en exposant le fondement du projet, le problème et le bien-fondé de la requête. Après, il est important de faire mention de l’objet de la prestation.

Le contexte étant clarifié, il est alors de mise d’exprimer les attentes et les résultats attendus, c’est une solution efficace pour quantifier les objectifs de votre projet. Il est évidemment nécessaire de fixer les limites du projet en établissant son périmètre. Quels clients et/ou collaborateurs sont concernés ? Où le projet sera implanté ?

Chaque client a des exigences en termes de qualité de service, d’expériences du prestataire, de moyens de mises en œuvre ou de délais de réalisations. Et le budget que le client va allouer au projet dépendra de tous ces critères.

Bien sûr, les prestataires sont responsables de la gestion de leur temps, et de la traduction de leurs documents. Parce que oui, parfois les prestataires sont internationaux et la traduction devient nécessaire.  

Il est évidemment possible de télécharger en ligne des modèles de cahier des charges pout tous types de projets en tenant compte des clauses administratives et juridiques.