La prospection commerciale évolue suivant l’actualité et l’ère où nous vivons. Une prospection traditionnelle jadis a eu son succès auprès des clients potentiels. Mais avec la numérisation, on peut compter sur des moyens plus simple et révolutionnaires pour que le client vient au prospecteur.

La méthode B2B

En quoi cela consiste ? Pour la survie d’une entreprise, la prospection commerciale est primordiale. Elle prend en compte la cible de la campagne, le fiche de prospection pour des données à jour. Son but est donc de rentabiliser l’entreprise qui dépend de l’arrivée continuelle des nouveaux clients.

Cold calling et e-mailing

Le cold calling est un moyen direct pour prospecter de nouveaux clients puisqu’il se fait via la ligne téléphonique envers les clients appelés “prospect froid”. De nombreux appels seront alors lancés dont l’objectif est de convaincre les acheteurs à acheter un produit. Ce sont des appels sortants et c’est une méthode irritante pour certains clients.

Quant à l’e-mailing, la prospection se fait par les traitements d’e-mail. Par ailleurs, le taux d’ouverture est faible aujourd’hui car avec l’apparition des spams, il y a de forte chance que le mail envoyé ne soit jamais ouvert. Mais c’est un risque à prendre en matière de prospection.

Marketing automatisé

Le marketing automatisé ou automation est une nouvelle technique adoptée pour une cible précise (One to One). Pour contrer les pertes de temps et processus de vente en répétition. L’action se fait suivant un logiciel et des programmes schématisés. C’est une méthode différente de l’e-mail marketing qui a pour objectif de prospecter au niveau de plusieurs clients via des listes e-mail (One to many).

Face à l’évolution du marché, les prospecteurs doivent continuellement trouver de nouveaux moyen afin de fidéliser ses clients ainsi que d’augmenter le nombre de ses prospects. Cela doit convenir au types d’activité effectuer.