La vente de voitures d’occasion est un business qui se démocratise de plus en plus et cela créé même des vocations. L’époque où les transactions automobiles n’étaient réservées qu’aux concessionnaires est révolue. De nos jours, à l’image de la démocratisation du métier d’agent immobilier, celui d’agent automobile explose également. Un business rentable pour qui sait faire preuve d’abnégation.

C’est quoi être agent de véhicules d’occasion

Le rôle d’agent pour véhicules d’occasion est un fait un rôle d’intermédiaire. Un intermédiaire qui se place stratégiquement entre un vendeur particulier et un acheteur lui aussi particulier. La plus-value de cet agent est de donner de la visibilité à la vente de ce véhicule, notamment en publiant des petites annonces sponsorisées afin qu’elles ressortent mieux (voir le site de zoomcar.fr). La dextérité d’utilisation des sites d’annonces et l’expertise dans les transactions automobiles confèrent à l’agent un gage de confiance pour le vendeur, qui se voit délester de bon nombre d’actions rébarbatives comme la publication d’annonces et leurs mises à jour particulièrement. L’agent pourra également offrir au vendeur une visibilité sur les prix du marché afin de l’aider à mieux positionner le prix de vente de son véhicule. L’objectif est que le prix soit cohérent avec les transactions pour le même véhicule les semaines et mois précédents. Dernier argument de poids que l’agent va formuler aux vendeurs comme aux acheteurs, c’est la garantie. En passant par les services de plusieurs agents de véhicules d’occasion, l’acheteur bénéficie d’une garantie de quelques mois sur le véhicule, à l’image de ce que peuvent proposer les concessionnaires traditionnels. 

Comment se rémunère l’agent

Une nouvelle fois, comme pour les agents immobiliers, les agents de voitures d’occasion sont rémunérés à la commission en cas de vente du véhicule. Cela peut être une commission en pourcentage sur le prix de vente… Mais le plus souvent on va retrouver un prix fixe aux alentours de 1000 €. De quoi motiver à vendre des voitures non ? Néanmoins, vous l’avez compris, pas de vente, pas de commission. Ce modèle peut être financièrement très attractif, mais il peut aussi être stressant de par la précarité qu’il impose. Il n’y a aucune garantie concernant sa rémunération, mais c’est le prix à payer pour se donner la possibilité de gagner de belles commissions tous les mois si les transactions s’enchainent.

Quelles qualités pour être agent ?

Un agent de voitures d’occasion, c’est avant tout un commercial. Il se doit donc d’être avenant, d’avoir le contact facile. Pour aller chercher ses mandats, les vendeurs qui accepteront de lui laisser la voiture en vente par son biais, l’agent va devoir multiplier les prises de contact par téléphone. C’est ce que l’on appelle communément la pige.

L’agent doit aussi être parfaitement à l’aise avec les outils en ligne et notamment tous les sites de petites annonces. Ils seront la vitrine numérique des voitures qui devra vendre. 

Évidemment, comme on parle de voitures, il faut avoir une certaine affinité avec l’automobile. Connaitre les différentes marques et modèles, mais aussi être au fait des finitions et options qu’il peut exister et qui donnent de la valeur aux voitures.

Ceci étant dit, tout le monde peut alors devenir agent de voitures d’occasion. Hommes comme femmes, jeunes ou vieux, habitant dans une grande ville ou à la campagne… Le tout est de se démarquer et de ne jamais rien lâcher, que cela soit pour avoir des mandats ou pour faire des ventes.

L’agent doit être capable de convaincre son vendeur de revoir à la baisse le prix de vente de la voiture, si cette dernière n’a que très peu ou pas du tout suscité l’intérêt du marché après quelques semaines de mise en avant. Pour rappel, plus la voiture est vendue vite, plus l’agent touchera vite sa commission. Une voiture qui ne se vend pas et qui ne suscite même pas d’intérêt est une perte de temps et donc d’argent pour l’agent. C’est pourquoi les mandats ont souvent une durée définie de quelques semaines.

Vous êtes passionnés de voitures et vous avez le sens de la vente ? Et si vous vous lanciez dans cette nouvelle activité en tant qu’indépendant ? Organisez votre temps comme vous le souhaitez et démarquez-vous pour réussir sur ce marché en plein expansion.